Tel

01 41 31 31 31

E-mail

secretariat@rivedroiteparisetoile.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 10h - 19h

 

La chirurgie mammaire englobe diverses interventions visant à modifier la taille, la forme ou le volume des seins. Elle peut être réalisée pour des raisons esthétiques ou médicales. Nous tenterons ici de répondre à l’une des questions qui revient le plus souvent chez les patientes, qui concerne l’âge approprié pour subir une telle opération. Nous en profiterons pour clarifier les différences existantes entre la chirurgie réparatrice et esthétique, et pour évoquer certains cas particuliers.

 

L’âge approprié pour subir une chirurgie mammaire

Il n’existe pas d’âge universellement reconnu comme étant idéal pour subir une intervention de chirurgie mammaire. Cependant, il y a certaines recommandations générales qui peuvent être prises en compte :

  • Maturité physique : Il est préférable d’attendre que le développement des seins soit achevé avant de procéder à une intervention. En général, cela se produit vers l’âge de 18 ans, mais il peut varier selon les individus.
  • Maturité émotionnelle : Les candidates à la chirurgie mammaire doivent être suffisamment matures pour comprendre les implications et les risques associés à l’intervention. Elles doivent également avoir des attentes réalistes quant aux résultats.
Lire aussi :  Les prothèses mammaires externes pour les femmes atteintes d'un cancer du sein

Dans certains cas particuliers, comme les malformations congénitales ou les problèmes psychologiques liés à l’apparence des seins, une intervention peut être envisagée avant l’âge de 18 ans. Toutefois, cela doit être discuté avec un professionnel de santé qualifié qui prendra en compte tous les aspects médicaux et psychologiques du patient.

 

Chirurgie mammaire : réparatrice vs esthétique

La chirurgie mammaire peut être classée en deux catégories principales : la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. Voici leurs principales différences :

  • Chirurgie réparatrice : Elle vise à corriger des anomalies ou des défauts physiques causés par des malformations congénitales (comme le syndrome de Poland), un cancer du sein nécessitant une mastectomie ou d’autres conditions médicales (telles que l’hypertrophie mammaire). La reconstruction mammaire après mastectomie rentre dans cette catégorie.
  • Chirurgie esthétique : Elle concerne principalement l’amélioration cosmétique de l’apparence des seins. Les interventions les plus courantes sont l’augmentation mammaire (par pose d’implants ou par lipofilling), la réduction mammaire et le lifting des seins (mastopexie). Ces interventions sont généralement réalisées pour des raisons personnelles et ne sont pas médicalement nécessaires.
Lire aussi :  Allaitement après une augmentation mammaire

Il est important de noter que certaines interventions peuvent être considérées comme étant à la fois réparatrices et esthétiques, en fonction des circonstances spécifiques du patient. Par exemple, une femme souffrant d’hypertrophie mammaire peut subir une réduction mammaire pour soulager ses douleurs dorsales (raison médicale) tout en améliorant l’apparence de ses seins (raison esthétique).

 

Conseils de nos chirurgiens

Nos chirurgiens esthétiques spécialisés en chirurgie mammaire vous proposent ici plusieurs conseils aux personnes envisageant une intervention :

  • Choisir un chirurgien qualifié : Il est essentiel de choisir un praticien compétent et expérimenté en chirurgie mammaire. N’hésitez pas à demander des recommandations et à consulter les avis de patients sur Internet.
  • Bien se renseigner : Informez-vous sur les différentes techniques disponibles, leurs avantages et inconvénients ainsi que les risques potentiels associés à chaque procédure.
  • Avoir des attentes réalistes : Comprenez que la chirurgie mammaire a ses limites et que les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre. Discutez de vos objectifs avec votre chirurgien pour déterminer ce qui est réalisable dans votre cas spécifique.
  • Prendre le temps de la réflexion : Ne vous précipitez pas dans une décision concernant la chirurgie mammaire. Prenez le temps de peser le pour et le contre, et n’hésitez pas à demander un deuxième avis médical si nécessaire.
Lire aussi :  Ptose mammaire : les différentes méthodes chirurgicales pour remonter les seins

 

Cas particuliers : hypertrophies, malformations et hypotrophies mammaires

Certaines conditions spécifiques peuvent nécessiter une intervention chirurgicale au niveau des seins :

  • Hypertrophie mammaire : Cette condition se caractérise par un volume excessif des seins par rapport à la morphologie du patient. Elle peut entraîner des douleurs dorsales, des problèmes posturaux ou des difficultés à trouver des vêtements adaptés. Dans ces cas, une réduction mammaire peut être envisagée pour soulager les symptômes et améliorer l’apparence esthétique.
  • Malformations mammaires : Les malformations congénitales (comme le syndrome de Poland) ou acquises (suite à une mastectomie) peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour corriger l’anomalie et restaurer l’aspect naturel du sein.
  • Hypotrophie mammaire : L’hypotrophie désigne un développement insuffisant du tissu glandulaire mammaire, conduisant à des seins de petite taille. Dans ces cas, une augmentation mammaire (par implants ou lipofilling) peut être réalisée pour obtenir un volume plus harmonieux.

 

Quoi qu’il en soit et si la chirurgie mammaire doit être soigneusement considérée en tenant compte de l’âge du patient, des raisons médicales ou esthétiques, elle doit surtout l’être grâce aux conseils d’un professionnel qualifié. Nous vous invitons à contacter un chirurgien esthétique pour obtenir des réponses et un plan de traitement personnalisés.

Articles recommandés