Tel

01 41 31 31 31

E-mail

secretariat@rivedroiteparisetoile.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 10h - 19h

La chirurgie d’augmentation mammaire est une procédure courante visant à augmenter le volume des seins en utilisant des implants. Bien que cette opération soit généralement considérée comme sûre, elle comporte certains risques et complications potentiels. Cet article vise à informer les patients potentiels sur ces risques afin qu’ils puissent prendre une décision éclairée quant à leur choix de subir ou non cette intervention.

 

Complications liées à l’anesthésie

L’anesthésie est nécessaire pour effectuer une augmentation mammaire. Les patients peuvent recevoir une anesthésie générale ou locale avec sédation intraveineuse. Les réactions indésirables potentielles incluent :

  • Réactions allergiques aux médicaments anesthésiants
  • Problèmes respiratoires
  • Nausées et vomissements postopératoires
  • Maux de tête, confusion ou troubles temporaires de la mémoire
  • Rarement, un patient peut développer un syndrome appelé hyperthermie maligne, qui est une réaction potentiellement mortelle à l’anesthésie.

 

Infections

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe un risque d’infection après une augmentation mammaire. Les infections peuvent être causées par des bactéries présentes sur la peau ou dans l’environnement de la salle d’opération. Les signes d’infection comprennent :

  • Rougeur et gonflement autour de la zone opérée
  • Forte fièvre et frissons
  • Écoulement purulent au niveau des incisions
  • Douleur accrue et sensibilité dans les seins
Lire aussi :  Quels sont les coûts associés à la pose d'implants mammaires ?

Les infections sont généralement traitées avec des antibiotiques, mais dans certains cas, un patient peut nécessiter une hospitalisation supplémentaire ou même une nouvelle intervention chirurgicale pour retirer l’implant infecté.

 

Hématomes et saignements postopératoires

Un hématome est une accumulation de sang à l’intérieur du tissu qui peut survenir après une chirurgie. Dans le cas d’une augmentation mammaire, cela peut entraîner un gonflement soudain, une douleur importante et un changement de couleur du sein affecté. Si un hématome se développe, il doit être drainé rapidement pour éviter que le sang ne comprime les tissus environnants et provoque des dommages permanents.

Les saignements postopératoires peuvent également causer des complications graves si elles ne sont pas détectées rapidement. En plus de contribuer à la formation d’un hématome, les saignements peuvent provoquer une chute de la tension artérielle et entraîner un choc hémorragique.

 

Perte de sensibilité des mamelons

Il est possible que certaines patientes ressentent une diminution ou une perte totale de sensation dans les mamelons après une augmentation mammaire. Cette complication peut être temporaire ou permanente, selon l’étendue des dommages causés aux nerfs lors de l’intervention. Bien que cette perte de sensation puisse affecter l’expérience sexuelle, elle n’a généralement pas d’impact sur la capacité d’allaiter.

Lire aussi :  Conditions de remboursement des implants mammaires

 

Rupture ou dégonflement des implants

Les implants mammaires ne sont pas conçus pour durer éternellement et peuvent se rompre ou se dégonfler avec le temps. Les signes d’une rupture comprennent :

  • Douleur soudaine et intense dans le sein affecté
  • Changement visible de forme ou de taille du sein
  • Formation d’une masse près du site d’implantation
  • Inflammation locale et réaction cutanée autour du sein affecté

Si un implant se rompt, il doit être retiré chirurgicalement. Dans certains cas, un nouvel implant peut être inséré au cours de la même intervention.

 

les risques de la pose d'implants incluent ceux inhérents à la chirurgie proprement dite

 

Contracture capsulaire

Lorsqu’un implant est inséré dans le corps, celui-ci forme naturellement une capsule fibreuse autour pour isoler l’implant. Dans certains cas, cette capsule peut se contracter et comprimer l’implant, provoquant des douleurs et une déformation visible du sein. La contracture capsulaire est traitée en retirant la capsule fibreuse et l’implant affecté lors d’une intervention chirurgicale.

 

Prévention et traitement des complications

La meilleure façon de prévenir les complications liées à la chirurgie d’augmentation mammaire est de choisir un chirurgien plasticien qualifié et expérimenté qui respecte les normes strictes de stérilité et utilise des techniques appropriées pour minimiser les risques. Les patients doivent également suivre attentivement les instructions postopératoires fournies par leur médecin pour éviter les infections ou autres problèmes.

Lire aussi :  Quelle est la durée de vie des implants mammaires ?

Dans le cas où une complication survient malgré ces précautions, il est important que le patient communique rapidement avec son médecin afin qu’un traitement puisse être initié dès que possible.

Si les risques sont bien réels et qu’il est important que les patients soient conscients de ceux-ci avant de prendre leur décision, il faut être conscient de la réalité statistique qui révèle une intervention en réalité extrêmement sûre. En choisissant un chirurgien compétent et en suivant scrupuleusement les instructions pré et post-opératoires, il est possible de réduire considérablement ces risques pour s’approcher au plus près du risque 0, bien entendu lui-même inatteignable.

Articles recommandés