Tel

01 41 31 31 31

E-mail

secretariat@rivedroiteparisetoile.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 10h - 19h

Les implants mammaires sont des dispositifs médicaux utilisés pour augmenter le volume des seins ou pour reconstruire la poitrine suite à une mastectomie. Ils sont constitués d’une enveloppe en silicone remplie soit de gel de silicone cohésif, soit de sérum physiologique (solution saline). Nous aborderons dans ce dossier les raisons qui poussent certaines femmes à recourir aux implants mammaires, les différents types d’implants disponibles ainsi que leur durée de vie. Nous discuterons également de l’importance du suivi régulier après la pose des implants et des signes qui peuvent indiquer une complication ou la nécessité de remplacer les prothèses.

 

Pourquoi utiliser des implants mammaires ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une femme peut choisir d’avoir recours à des implants mammaires :

  • Augmentation mammaire : Les femmes peuvent souhaiter augmenter le volume et améliorer la forme de leurs seins pour diverses raisons personnelles ou esthétiques. Cela peut être lié à un sentiment d’insatisfaction concernant leur apparence physique ou simplement au désir d’avoir une silhouette plus harmonieuse.
  • Reconstruction mammaire : Suite à une mastectomie (ablation du sein) due à un cancer, certaines femmes choisissent de reconstruire leur poitrine à l’aide d’implants. Cette intervention peut aider ces patientes à retrouver leur féminité et leur confiance en elles.
  • Correction d’anomalies ou asymétries : Les implants peuvent également être utilisés pour corriger des anomalies congénitales ou acquises, telles que la micromastie (hypotrophie mammaire) ou les seins tubéreux, ainsi que pour équilibrer des seins asymétriques.
Lire aussi :  Remplacement des prothèses mammaires : comment ça se passe ?

 

Les différentes formes d’implants mammaires

Il existe plusieurs types d’implants mammaires qui varient en termes de forme, de taille et de texture. Le choix dépendra des préférences personnelles de la patiente et des recommandations du chirurgien plasticien.

  • Ronds : Les implants ronds sont symétriques et ont une forme sphérique. Ils offrent généralement plus de volume dans la partie supérieure du sein et sont souvent choisis par les femmes qui souhaitent un résultat plus prononcé.
  • Anatomiques : Aussi appelés « en forme de goutte » ou « en forme de poire », ces implants ont une base plus large en bas et s’affinent vers le haut. Ils imitent davantage la forme naturelle du sein et sont donc privilégiés pour obtenir un résultat plus discret.
  • Lisses : Ces implants ont une surface lisse, ce qui leur permet de bouger librement dans la poche créée par le chirurgien. Ils sont généralement moins susceptibles de provoquer des plis ou des vagues sur la peau.
  • Texturés : Les implants texturés ont une surface rugueuse, conçue pour adhérer aux tissus environnants et minimiser les risques de rotation ou de déplacement. Ils peuvent également réduire le risque de contracture capsulaire, une complication potentielle liée à la formation d’une capsule fibreuse autour de l’implant.
Lire aussi :  Quels sont les coûts associés à la pose d'implants mammaires ?

 

Durée de vie des implants mammaires

Les implants mammaires ne sont pas considérés comme des dispositifs permanents et leur durée de vie varie en fonction du type d’implant utilisé et des caractéristiques individuelles du patient. En général, il est recommandé aux femmes ayant des implants mammaires en silicone d’envisager un remplacement tous les 10 à 15 ans. Pour les implants remplis de sérum physiologique, un remplacement peut être nécessaire plus fréquemment, entre 8 et 10 ans.

Cependant, il est important de noter que certains facteurs peuvent influencer la durabilité des prothèses, tels que le poids corporel fluctuant ou l’allaitement maternel. De plus, si une complication survient (par exemple rupture ou contracture capsulaire), il peut être nécessaire de remplacer les prothèses plus tôt.

 

L’importance du suivi régulier après la pose d’implants

Le suivi régulier avec un chirurgien plasticien est essentiel pour assurer le bon fonctionnement des implants et détecter d’éventuelles complications. Les visites de suivi sont généralement programmées à intervalles réguliers après l’intervention, puis tous les 1 à 2 ans.

Lire aussi :  Conditions de remboursement des implants mammaires

En plus des consultations avec le chirurgien, il est recommandé aux femmes ayant des implants en silicone de réaliser une IRM ou une échographie mammaire tous les 2 à 3 ans pour vérifier l’intégrité des prothèses. Ces examens permettent de dépister d’éventuelles ruptures silencieuses (sans symptômes).

 

la longévité et la durée de vie des implants mammaires avant leur remplacement éventuel par le chirurgien

 

Signes indiquant une complication ou la nécessité de remplacer les prothèses

Certaines complications peuvent survenir après la pose d’implants mammaires, telles que :

  • Rupture : La rupture peut être due à un traumatisme, au vieillissement du matériau ou simplement à l’usure normale. Les signes incluent un changement soudain de taille ou de forme du sein, douleur ou sensibilité accrue.
  • Contracture capsulaire : Cette complication se produit lorsque la capsule fibreuse qui se forme naturellement autour de l’implant se contracte excessivement et provoque une déformation du sein ainsi qu’une douleur. Le traitement peut impliquer la suppression ou le remplacement des prothèses.

D’autres signes pouvant indiquer un problème avec les implants comprennent l’apparition d’inflammation, d’infection ou de modifications cutanées au niveau des seins. Il est important de consulter un professionnel de la santé en cas de symptômes inhabituels.

Bien entendu, le choix du type d’implant dépendra des objectifs esthétiques et des recommandations du chirurgien plasticien. La durée de vie des prothèses varie et il est essentiel d’assurer un suivi régulier pour détecter d’éventuelles complications.En cas de symptômes inhabituels, la consultation est d’autant plus capitale. Mais si ce suivi est assuré correctement, vous ne devriez pas avoir besoin de changer vos implants avant 10 à 15 ans au minimum.

Articles recommandés