Tel

01 41 31 31 31

E-mail

secretariat@rivedroiteparisetoile.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 10h - 19h

 

Les prothèses mammaires externes sont des dispositifs médicaux utilisés par les femmes qui ont subi une mastectomie (ablation d’un ou des deux seins) suite à un diagnostic de cancer du sein. Ces prothèses permettent aux patientes de retrouver une silhouette harmonieuse et symétrique après l’opération, améliorant ainsi leur qualité de vie et leur estime de soi.

 

Différents types de prothèses mammaires externes

Il existe plusieurs types de prothèses mammaires externes adaptées aux besoins spécifiques des patientes :

  • Prothèse en silicone : Fabriquée en gel de silicone souple imitant la texture naturelle du sein, cette prothèse est généralement considérée comme la plus réaliste au toucher. Elle peut être portée dès 6 à 8 semaines après la mastectomie.
  • Prothèse en mousse : Légère et confortable, cette prothèse est idéale pour les femmes qui ne peuvent pas porter de silicone pour des raisons médicales ou qui recherchent une solution temporaire. Elle peut être utilisée dès la cicatrisation complète de la plaie.
  • Prothèse en fibre de polyester : Conçue pour être portée dans un soutien-gorge spécial avec une poche intégrée, cette prothèse légère offre une alternative aux modèles en silicone et en mousse.
  • Prothèse adhésive : Dotée d’un système d’adhésif permettant de fixer la prothèse directement sur la peau, cette option offre plus de liberté de mouvement et un meilleur maintien. Elle convient particulièrement aux femmes ayant subi une mastectomie totale sans reconstruction mammaire.
Lire aussi :  Quel est l'âge conseillé pour la chirurgie mammaire ?

 

Utilisation et entretien des prothèses mammaires externes

Pour assurer le bon fonctionnement et la durabilité des prothèses mammaires externes, il est important de suivre quelques conseils d’utilisation et d’entretien :

  • Mise en place : Il est recommandé de consulter un professionnel spécialisé dans le choix et l’ajustement des prothèses afin d’obtenir celle qui convient le mieux à votre morphologie. Le port d’un soutien-gorge adapté avec une poche spéciale pour insérer la prothèse facilite également son utilisation quotidienne.
  • Nettoyage : Les prothèses doivent être nettoyées régulièrement avec un savon doux et de l’eau tiède pour éviter les irritations cutanées. Il est également conseillé de rincer soigneusement la prothèse et de la sécher à l’air libre avant de la remettre en place.
  • Entretien : Les prothèses en silicone peuvent être endommagées par certains produits chimiques, comme le chlore ou les huiles solaires. Il est donc important d’éviter leur contact prolongé avec ces substances et de toujours bien rincer la prothèse après une baignade dans une piscine ou à la plage.
  • Rangement : Pour préserver leur forme et leur intégrité, les prothèses mammaires externes doivent être rangées dans un étui spécifique lorsque vous ne les portez pas.
Lire aussi :  Allaitement après une augmentation mammaire

 

Questions financières liées aux prothèses mammaires externes

L’achat d’une prothèse mammaire externe peut représenter un coût significatif pour certaines patientes. Toutefois, il existe des solutions pour faciliter cet investissement :

  • Aide financière : Dans plusieurs pays, dont la France, le coût des prothèses mammaires externes est pris en charge par l’assurance maladie sur prescription médicale. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant ou du spécialiste qui suit votre traitement pour connaître les modalités de prise en charge.
  • Possibilité d’un prêt : Certaines boutiques spécialisées dans la vente de prothèses mammaires proposent un service de prêt ou de location, permettant aux patientes d’essayer différents modèles avant d’investir dans l’achat d’une prothèse définitive.

 

Questions médicales liées à l’utilisation des prothèses mammaires externes

Le port d’une prothèse mammaire externe peut soulever certaines questions médicales et préoccupations pour les femmes atteintes de cancer du sein :

  • Risque allergique : Bien que rare, certaines patientes peuvent développer une réaction allergique aux matériaux utilisés pour fabriquer les prothèses. Si vous présentez des signes d’allergie (rougeurs, démangeaisons), consultez votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers une solution alternative.
  • Poids et posture : Le poids inégal des seins après une mastectomie peut causer des douleurs au dos ou aux épaules. Une prothèse bien ajustée aide à rétablir l’équilibre du corps et à soulager ces tensions musculaires.
  • Lymphœdème : Certaines femmes ayant subi une ablation des ganglions lymphatiques lors de leur traitement peuvent développer un gonflement appelé lymphœdème. Il est important de choisir une prothèse légère afin de ne pas aggraver cette condition.
Lire aussi :  Ptose mammaire : les différentes méthodes chirurgicales pour remonter les seins

 

Les prothèses mammaires externes sont une solution efficace pour les femmes atteintes de cancer du sein qui souhaitent retrouver une silhouette harmonieuse après une mastectomie. Il est essentiel de bien choisir le type de prothèse adapté à vos besoins, d’en prendre soin et de consulter régulièrement votre médecin pour vous assurer que son utilisation ne présente pas de risques pour votre santé. Malgré l’absence de chirurgie, la consultation de celui-ci reste indispensable.

Articles recommandés